Conduite à tenir devant une lésion musculaire récente

Que faire en cas de lesion musculaire recente?

Votre osthéo vous donne des conseils sur les comportements à adopter lors d’une lesion musculaire, et vous explique la prise en charge médicale étape par étape.

Ce qu’il ne faut pas faire en cas de lésion musculaire récente :

no-entry-1829103_960_720.png➢ Ne pas continuer votre activité sportive « à tout prix »
➢ Ne pas mettre de chaud
➢ Ne pas masser (ni en superficie ni en profondeur)
➢ Ne pas faire d’injections locales (corticoïdes)
➢ Ne pas rééduquer trop rapidement avec intensité
➢ Ne pas reprendre l’activité trop précocement
➢ Ne pas tester le muscle « pour voir si ça tient »

Conduite idéale en cas de lésion musculaire récente:

figure-1691868_960_720.jpg

 

Sur le terrain

Arrêt de l’activité sportive
➢ Glaçage
➢ Compression immédiate intensive les 20 premières minutes, puis compression desserrée dans les heures suivantes. La compression pourra être gardée plusieurs jours selon la gravité de la lésion
Elévation du membre
➢ Mise en décharge si besoin

Au Cabinet

Le praticien spécialisé dans la prise en charge du sportif procédera à un interrogatoire et à un examen clinique. Une échographie à 48h peut être envisagée et pourra être répétée selon l’évolution.

Ci-dessous les 4 phases de traitement à respecter devant une lésion musculaire :

Phase 1 :  2 à 15 jours

➢ Repos
➢ Antalgiques (per os), arnica, phlébotoniques
➢ Pas d’Anti inflammatoires non stéroïdiens (AINS)
➢ Contention progressive
➢ Kinésio taping
➢ Emplâtre
➢ Cryothérapie
➢ Physiothérapie

Phase 2

➢ Décontracturants, utilisations possible des AINS
➢ Physiothérapie : basse fréquence, ondes courtes pulsées, ionisation
➢ Balnéothérapie, massages, Kinésio taping
➢ Travail en isocinétisme excentrique doux, techniques manuelles, étirements,
➢ Contractions musculaires, début de l’entrainement proprioceptif

Phase 3

➢ Intensification des sollicitations spécifiques musculaires
➢ Stretching
➢ Renforcement musculaire, endurance-force, pliométrie, proprioception

Phase 4

➢ Début de reprise de l’entraînement avec exercices préalables selon le sport
➢ Durées variables selon la gravité (stade 1 : 14 jours, stade 2 : 21-30 jours, stade 3 : 6 à 8 semaines)

Capture d’écran 2020-04-02 à 17.42.21.png

N’hésitez pas à contacter votre ostéopathe pour toutes questions sur vos traumatismes musculaires.

Matthieu Rollin
Ostéopathe D.O – Posturologue
Ostéopathe du Sport

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :